juillet 9, 2020

Ginkgo Biloba 75 gélules Végécaps – Naturland – Comparatif

les bienfaits du ginkgo biloba

En Occident, ses feuilles sont récoltées pour développer des médicaments (gélules ou options) axés notamment sur les problèmes liés au déclin cognitif. Voilà un nom plutôt abscons pour cet arbre à qui l’on attribue tant d’effets positifs sur notre santé. Et notamment en ce qui concerne les soucis liés à la démence et aux troubles de mémoire. Les parties utilisées du Ginkgo biloba pour favoriser la circulation sanguine et la santé mentale, sont les graines et les feuilles. Les feuilles du ginkgo biloba contiennent des flavonoïdes (antioxydants) et des lactones terpéniques qui améliorent la circulation sanguine, notamment au niveau du cerveau.

Tout ce qu’il faut savoir pour préserver sa vue grâce à l’alimentation

De la maladie d’Alzheimer à de simples pathologies comme la bronchite, ses purposes dans la médecine moderne et traditionnelle restent très variées. L’effet jambes lourdes se traduit par une sensation de poids dans les jambes s’accentuant généralement en fin de journée, et lorsqu’il fait chaud. Ces sensations correspondent à des signes de mauvaise circulation sanguine. L’effet jambes lourdes peut s’accompagner de fourmillements, de gonflements, ou encore de varices.

De plus, la prise de ginkgo biloba semble réduire les étourdissements et les vertiges chez les personnes qui souffrent de troubles vestibulaires. Enfin, cette même plante a fait l’objet d’études cliniques portant sur la schizophrénie. Associée à un antipsychotique, la plante a permis de réduire les effets négatifs de la maladie. La consommation de cette plante peut réduire la gravité de la dyskinésie tardive chez les patients schizophrènes qui suivent un traitement aux antipsychotiques.

En cas de synergies avec d’autres plantes, il est également préférable de consulter un professionnel de santé pour éviter toute contre-indication. Attention, le ginkgo possède des effets bénéfiques pour le corps, et notamment des vertus anticoagulantes.

Ces signes doivent être pris très au sérieux car ils peuvent entraîner des problems. Grâce aux enseignements de la médecine traditionnelle chinoise, nous savons aujourd’hui que certaines plantes comme le Ginkgo biloba permettent d’atténuer ces soucis. Survivant d’une espèce botanique de l’ère secondaire, le ginkgo biloba serait le seul arbre à avoir survécu au bombardement d’Hiroshima.

Ce n’est donc pas étonnant que les peuples chinois et japonais aient découvert les vertus gustatives et médicinales de ses fruits depuis déjà fort longtemps. Cette lengthyévité, le ginkgo biloba la doit essentiellement à son exceptionnelle faculté d’adaptation et à sa formidable résistance aux chocs environnementaux. Actuellement cultivée en Europe, en Amérique du Nord, et en Asie, l’espèce, et ses multiples propriétés, intéresse de plus en plus l’industrie pharmaceutique qui n’hésite plus à l’incorporer dans de nombreuses préparations médicamenteuses. Comme un symbole de drive et de vitalité, le ginkgo biloba peut se targuer d’être le premier arbre à avoir réussi l’exploit de repousser après l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima.

Le ginkgo biloba est une plante qui fait preuve d’une extrême résistance aux aléas du climat, aux maladies ainsi qu’aux activités humaines (guerres, pollution…). Ses bienfaits sur l’organisme sont assez diversifiés, ce qui explique que la plante est utilisée depuis des milliers d’années dans la médecine traditionnelle chinoise.

Le Ginkgo Biloba à l’automne

  • La plante, «sans efficacité démontrée au-delà d’un effet placebo», expose à des effets indésirables graves, dont des convulsions.
  • L’Organisation Mondiale de la Santé classe d’ailleurs cette plante parmi les médicaments utiles contre toutes les formes de démences.
  • Des cures régulières favorisent la préservation des fonctions cérébrales.
  • ginkgo bilobaest recommandée en cas de troubles circulatoires liés à l’utilisation de pilules contraceptives.
  • Comme le ginkgo biloba contribue à clarifier le sang, il est déconseillé aux hémophiles et aux personnes qui s’apprêtent à subir une intervention chirurgicale.

Le Ginkgo biloba est également une excellente solution naturelle pour améliorer l’attention, soulager la dépression et le manque d’énergie au quotidien. Son action bénéfique sur le vieillissement cérébral et cellulaire est en grande partie due aux flavonoïdes qu’il contient, aux propriétés antioxydantes et neuro-protectrices. Les extraits de Ginkgo biloba rétablissent l’équilibre nerveux et mental. Ils piègent les radicaux libres et encouragent le cerveau à libérer de la dopamine, l’hormone du plaisir. Le médecin et botaniste allemand Engelbert Kaempfera étudié l’arbre durant 2 années.

les bienfaits du ginkgo biloba

Le Gingko Biloba est un arbre dont on ne tarit pas d’éloges sur ses nombreux bienfaits dans le monde de la phytothérapie. L’abricotier d’argent, comme on aime si bien le nommer, entre aujourd’hui dans la fabrication de nombreux médicaments.

Il faut dire que cet arbre originaire d’Asie remonterait aux temps immémorables ginkgo biloba – gamme eco bio, 200 gélules où la terre était peuplée de dinosaures. Cette espèce d’arbre millénaire serait l’une des plus anciennes à avoir colonisé notre planète.

Le Ginkgo Biloba et ses bienfaits

Ces principes actifs optimisent l’oxygénation du cerveau et ralentissent le vieillissement cellulaire. Egalement connu sous le nom de « Arbre aux 40 écus » ou encore « Abricotier d’argent », le Ginkgo Biloba est un arbre très ancien apparu il y a plus de 270 millions d’années aux propriétés étonnantes. Les bienfaits du Ginkgo Biloba sont désormais reconnus l’extrait de ginkgo egb 761® favorise la génération de nouvelles connexions neuronales dans le cerveau partout dans le monde.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cet arbre millénaire, surnommé l’arbre aux 40 écus, est couramment utilisé par la médecine traditionnelle chinoise depuis ans. Propriétés thérapeutiques, composition, posologie, effets indésirables… Zoom sur le ginkgo biloba. C’est en effet l’une des premières plantes à avoir repoussé après la bombe atomique lancée sur la ville d’Hiroshima. ✓ Les bilobalides, une forme de sesquiterpène, jouent un rôle intéressant dans la circulation cérébrale. Le ginkgo biloba est d’ailleurs souvent utilisé pour traiter les troubles des fonctions cognitives, voire en traitement d’appoint de la maladie d’Alzheimer (Zheng Y et al, 2018).

Il aide à booster les performances intellectuelles, aide la aide à maintenir la vue et à améliorer la santé oculaire focus et diminue la fatigue cérébrale, notamment en période d’apprentissage ou d’examen. Il agit aussi sur les pertes de mémoire passagères et peut être utilisé par les adolescents mais aussi par les adultes.

On peut l’utiliser pour soulager les troubles digestifs, favoriser la circulation du sang, traiter les plaies cutanées et la diarrhée. Une revue systématique a été publiée dans le journal Evidence Base of Traditionnel Medicine. Elle rassemble toutes les études sérieuses conduites à ce jour pour évaluer l’effet duGinkgo biloba dans les maladies neuropsychiatriques. Une vertu qui expliquerait en partie son succès dans les traitements aidant à maintenir la mémoire et à préserver les fonctions cognitives. ⏳En ce qui concerne l’extrait standardisé de ginkgo, il est recommandé d’en consommer ponctuellement, une à deux semaines, pour les problèmes circulatoires ou de mémoire (lorsqu’on passe un examen par exemple).